Les différentes façons de pratiquer la Magie

Lorsqu’on évoque la Magie, on l’imagine prenant place sur une scène. Cette réalité est exacte mais cohabite avec d’autres réalités… Car la Magie peut se présenter partout !

Close-up : le spectacle sous vos yeux

Littéralement, le terme close-up se traduit par « gros plan ». On entend ici une représentation réalisée au plus proche des spectateurs à la différence des spectacles sur scène où l’audience est tenue à bonne distance.

L’espace de jeu du magicien est donc strictement le même espace que celui où est situé le spectateur. Le fait que les manipulations et les effets se passent devant le public renforce l’impact magique et crée immédiatement de la convivialité.

Généralement un spectacle de magie rapprochée — on l’appelle aussi comme cela — prend place lors d’un dîner où les convives sont assis à table. Le close-up man fait de courtes apparitions aux tables et présente une routine composée d’un ou plusieurs tours de magie. On parle de déambulation. Il s’agit souvent de tours de cartes mais ce peut tout à fait être autre chose. Vous découvrirez dans la troisième partie de cet article que dans mes prestations je varie les effets autour de différents accessoires.
L’avantage du close-up est qu’il peut être présenté quasiment dans n’importe quelle condition : lors d’un dîner mais aussi lors d’un cocktail où les invités sont debout, lors d’un salon professionnel, dans la rue (street magic et street marketing), en extérieur, dans un espace dédié, sous la forme d’un stand, etc.

La Magie de salon : le tremplin vers la scène

La Magie dite « de salon » est une condition de représentation située entre celle du close-up et de la scène. Le magicien se situe à distance du public tout en restant assez proche. On est dans un espace de jeu intermédiaire ce qui permet de réaliser des tours qui nécessitent du recul mais qui ne pourraient pas être présentés sur scène, souvent en raison de leur faible impact visuel.

Elle est également un bon tremplin pour présenter un spectacle devant un public plus nombreux. Je pense aux apprentis magiciens qui rêvent de monter sur les planches. Passer par la Magie de salon permet d’acquérir confiance en soi et positionnement dans l’espace : c’est très intéressant ! On retrouve d’ailleurs cette configuration dans ma prestation L’anniversaire Magique.

La Magie de scène : le grand spectacle

On parle de Magie de scène dès lors que le tour de Magie prend place sur un espace de jeu défini, à distance du public avec des accessoires visuels. Il n’est d’ailleurs pas nécessairement situé sur une scène : je joue régulièrement mes spectacles à même le sol (voir mes spectacles). Mais le point commun est qu’il y a un espace de jeu, un décor, du mobilier de scène, une installation technique, un public plus nombreux, etc. L’enchainement des tours constitue un show. Notons que certains shows sont créés sur mesure en fonction du théâtre dans lequel ils sont produits. L’évolution sur la scène permet de réaliser des effets que nous ne pourrions pas réaliser dans les autres conditions de représentation, grâce à la technique, à l’éclairage, à la configuration des lieux, etc. Mais chut ! C’est un secret !

La Magie opère partout !

Vous l’aurez compris, la Magie peut prendre place n’importe où, n’importe quand. Au-delà des trois espaces de représentation formels que constituent le close-up, la magie de salon et la magie de scène, il n’est pas rare d’apercevoir de la Magie dans d’autres cadres. Elle peut prendre place, par exemple, en piste de cirque, sous chapiteau ou dans la rue. La Street Magic (Magie de rue) est très en vogue également car elle donne l’impression d’être complètement impromptue et inexplicable pour le public. Ces derniers temps, elle apparait beaucoup sur les réseaux sociaux, souvent sous la forme de story Instagram ou Tik-Tok. J’aime beaucoup l’effet où le magicien Dynamo  marche sur la Tamise (voir la vidéo).

Vous connaissez désormais les différentes facettes et conditions de représentation de la Magie ! Je crois que je devais avoir 7 ans quand j’ai commencé la Magie. Bien entendu, le Père Noël a tenu à m’offrir une mallette de Magicien mais très vite, j’ai été attiré par la Magie de scène.

Mon professeur de l’époque, m’enseignait une multitude de tours de magie mais, je dois bien l’avouer, mes préférés étaient ceux qui pouvaient être présentés sur scène.

Mon premier tour a été celui des Plumeaux magiques. Dans ce tour, il était question de montrer une feuille de papier que je roulais en un tube dans lequel je plaçais un plumeau bleu. Après une passe magique, le plumeau bleu ressortait jaune. Je renouvelais l’expérience et à chaque fois le plumeau sortait d’une couleur différente. Pas étonnant que je sois aujourd’hui un pro du ménage 🙂

En réalité, je me suis très vite familiarisé avec la Magie du feu puis ensuite avec les colombes. Dès mes 12 ans, je présentais des spectacles de 30 à 40 minutes pour des publics allant de 20 à 500 personnes. C’est alors que j’ai compris ce qui me plaisait vraiment : le contact avec le public et l’immense champ des possibles qu’ouvre le travail sur une scène.

Pour être parfaitement complet, je n’ai pas cessé de travailler les autres disciplines magiques ce qui me permet d’être aujourd’hui très polyvalent. Avoir travaillé différentes spécialités et conditions de représentation me permet de m’adapter complètement à tous types de situations.

Découvrez mes spectacles Illusion(s), The Funny Magic Show et Magic Close-Up ainsi que toutes mes prestations magiques !

Votre panier
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0